La psychogénéalogie : quelles sont les raisons valables pour consulter ou s’y former ?

La psychogénéalogie est une discipline encore jeune qui ne bénéficie pas d’un accès médiatique suffisant pour comprendre tous ses bienfaits et objectifs. La psychogénéalogie peut être vue en quelque sorte comme un outil de développement personnel vous aidant à prendre conscience des répétitions transgénérationnelles inconscientes qui vous enchaînent et vous empêchent potentiellement de grandir. 

Brève introduction sur la psychogénéalogie

objectifs de la psychogénéalogie

La psychogénéalogie permet d’analyser les schémas de répétition et de vous en libérer le cas échéant afin que vous puissiez en conscience retrouver votre (juste) place au sein de votre lignée familiale. Pour ce faire, une analyse transgénérationnelle est souvent nécessaire pour se débarrasser de bon nombre de fardeaux et douleurs que vous portez à votre insu. Il s’agit en quelque sorte de porter un regard neuf sur votre histoire familiale de manière à vous libérer de vos ascendants et retrouver enfin la place qui vous revient au sein de votre famille.

Il existe à ce titre autant de problématiques et raisons légitimes pour vous orienter vers la psychogénéalogie. Parmi toutes les raisons, nous retrouvons :

  1. Les problématiques autour de l’infertilité, des maladies chroniques, de dépression ;
  2. Les difficultés familiales récurrentes ;
  3. Les angoisses, compulsions ou phobies incompréhensibles ;
  4. La sensation de subir des échecs récurrents, professionnels ou personnels, compris ou non ;
  5. Le sentiment d’être dans une impasse, d’être bloqué par un mur invisible ;
  6. Le manque d’estime de soi, la culpabilité, la honte, la dévalorisation perpétuelle ;
  7. Le sentiment de dépendance vis-à-vis d’un autre ou de sa famille ;
  8. La difficulté à vivre une vie sexuelle épanouie ou à s’accepter dans son identité sexuelle ;
  9. La peur de répéter les schémas parentaux ou grands parentaux ;
  10. Les problèmes affectifs, dans le couple ou avec ses propres enfants ;
  11. Le sentiment d’avoir un secret de famille à révéler…

Etc.

Objectifs et finalités de la psychogénéalogie

En consultant un praticien en psychogénéalogie, ou en intégrant vous-même une formation en psychogénéalogie, toutes ces interrogations restées en suspens trouvent enfin du sens par la mise en place d’un arbre de famille, et par l’analyse transgénérationnelle rendue possible par l’utilisation d’outils spécifiques comme le génosociogramme, lequel prend en compte plusieurs informations telles que les prénoms et noms de vos ancêtres, mais également les professions, les aléas de la vie (les accidents, les maladies, les mariages et séparations, les fausses couches) et tout événement traumatique majeur — guerre, inceste, meurtre, faillite… 

Cela permet à terme de bénéficier d’une vue d’ensemble pour détecter les schémas de répétition, les syndromes anniversaires, et bien d’autres choses encore. Ainsi, il est probable qu’au cours de ce voyage mouvementé, vous trouviez enfin la clé de votre mal-être. Sachez également que ce travail, bénéfique pour vous assurément, profitera aussi à votre entourage et à vos descendants. 

On dit que le pouvoir de la psychogénéalogie est comparé à celui de la psychanalyse, à l’exception qu’en psychogénéalogie, on met en lumière un nœud familial en allant le chercher directement dans l’arbre généalogique, alors que l’analyse traditionnelle (dite sur le divan) met potentiellement beaucoup plus de temps à identifier ce type de blocage.

Vous gagnerez ainsi un temps considérable dans votre parcours thérapeutique.